Les symptômes et conséquences d'un SOPK :

Les symptômes du Syndrome des Ovaires Polykystiques :

Les symptômes du SOPK peuvent commencer peu de temps après la puberté, mais peuvent également se développer vers la fin de l'adolescence et au début de l'âge adulte.

Parce que les symptômes peuvent être attribués à d'autres causes ou passer inaperçus, le SOPK est souvent diagnostiqué tardivement.

Les personnes atteintes du SOPK ont généralement des règles irrégulières ou absentes en raison de leur absence d'ovulation. Cependant, la perturbation des cycles menstruels n'est pas systématique dans le cadre d'un SOPK.

Les autres symptômes incluent:

  • Une prise de poids : Environ la moitié des personnes atteintes du SOPK présenteront une prise de poids et/ou une obésité difficile à gérer.

  • Une perte de poids : A l'inverse, certaines patientes présente une perte de poids difficile à contrôler.

  • La fatigue : De nombreuses personnes atteintes du SOPK font état d'une fatigue accrue et d'une consommation d'énergie réduite. Des problèmes connexes tels que le manque de sommeil peuvent contribuer à la sensation de fatigue.

  • L'hirsutisme : Les zones touchées par l'apparition excessive des poils peuvent être le visage, les bras, le dos, la poitrine, les pouces, les orteils et l’abdomen. L'hirsutisme lié au SOPK est dû à des modifications hormonales des androgènes.

  • Chute de cheveux : La perte de cheveux liée au SOPK peut augmenter en fonction de l'âge.

  • Infertilité : Le SOPK est l'une des principales causes d'infertilité féminine. Cependant, toutes les femmes atteintes du SOPK ne sont pas identiques. Bien que certaines personnes puissent avoir besoin d'une aide médicale à la procréation, d’autres sont capables de concevoir naturellement.

  • L'acné : Les changements hormonaux liés aux androgènes peuvent entraîner des problèmes d'acné. 

  • Taches foncées sur la peau : Outre les problèmes d'acné le SOPK provoque d'autres problèmes cutanés tels que l'apparition de tache foncées sur certaine zones comme le coup, les plis des bras, etc. 

  • Sautes d'humeur : Le SOPK peut augmenter le risque de sautes d'humeur, de dépression et d'anxiété.

  • Douleur pelvienne : Des douleurs pelviennes peuvent apparaître avec les règles et des saignements abondants. Cela peut également se produire en dehors des période de règles.

  • Migraines : Les changements hormonaux provoquent des maux de tête.

  • Problèmes de sommeil : Les personnes atteintes du SOPK signalent souvent des problèmes tels que l'insomnie ou un manque de sommeil. De nombreux facteurs peuvent affecter le sommeil, mais le SOPK a été associé à un trouble du sommeil appelé apnée du sommeil. Avec l'apnée du sommeil, une personne cesse de respirer pendant de courtes périodes de sommeil.

  • Baisse de libido : Le manque d'hormones féminines peut entraîner des troubles tels qu'une baisse de Libido ou une sécheresse vaginale.

  • Acrochordons : Le SOPK est susceptible de provoquer l'apparition de petites excroissances sur le corps nommés "acrochordons".

Les conséquences du Syndrome des Ovaires Polykystiques :

Au delà des symptômes qui compliquent le quotidien des femmes concernées le SOPK engendre différentes conséquences plus ou moins lourdes selon chaque femme. 

En effet, le Syndrome des Ovaires Polykystiques à pour conséquences possibles, les problèmes suivants : 

  • Difficultés à concevoir : 75% des femmes atteintes par le SOPK présentent des cas d'infertilité. 

  • Résistance à l'insuline, pré-diabète et diabète : on estime que 50% des femmes concernées par un SOPK développeront un diabète de type 2 ou un pré-diabète avant 40 ans. 

  • Cholestérol : Le SOPK peut être à l'origine de taux anormal de cholestérol et de triglycérides. 

  • Les femmes touchées par le syndrome sont susceptibles de développer des maladies cardiaques ou d'être victimes d'accidents vasculaires cérébraux

  • TCA : Le SOPK peut engendrer des troubles du comportement alimentaires. 

  • Cancer de l'endomètre : Les femmes touchées par un SOPK ont 3x plus de chances de développer un cancer de l'endomètre. 

  • Apnée du sommeil : ​Le SOPK peu entraîner des troubles du sommeil. Notamment de l'apnée du sommeil.

  • Hypertension artérielle.

  • Fausses couches : Les femmes atteintes du Syndrome des Ovaires Polykystiques seraient plus sujettes aux fausses couches spontanées ou à répétition. 

Attention : Seul un spécialiste est en mesure de diagnostiquer un SOPK. 

Si vous souffrez de l'un de ces symptômes, discutez en avec votre médecin afin d'écarter toute autre piste. 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube

Contact:

Esp'opk

20 Chemin des Rabataux,
DOISSIN 38730,

Isère, France.

Téléphone:

06 67 72 16 75

News Letter:

Abonnez vous à notre news letter:

Suivez nous sur les réseaux:

Email:

Nos partenaires :

logo_bamp.png
LogoEndomindFrance_HD-transparent-e15500
IRASF-logo-blanc.png
MAP-Patho_logo-couleurs-transparent_200.

Copyright ©2019 Esp'OPK